Analyse - Burn-out : l’autre pandémie d’un système malade

 

 

 

 

 

 

Le 26 février dernier, le Siréas présentait, en collaboration avec la compagnie de théâtre militant Ébullition, une pièce nommée « To work or not to work ». Le tableau dressé n’était pas réjouissant et témoignait du rapport parfois problématique que nous entretenons avec le travail alors que celui-ci occupe une place centrale dans notre vie. Rien d’étonnant à cela, plusieurs participant·e·s à cet atelier théâtral ayant déjà vécu un burn-out. Ce fameux « syndrome d’épuisement professionnel » fait des ravages dans la population. La forte augmentation de cas ces dernières années a mis en lumière que le travail n’occasionnait pas que des maux physiques mais également des troubles mentaux. Alors qu’il est encore souvent abordé sous l’angle de la responsabilité personnelle, nous nous demandons dans cette analyse si le système socio-économique que nous connaissons, et plus particulièrement son rapport au travail et à la productivité, ne sont pas également à mettre en cause.

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses