Analyse - Éducation permanente et pandémie : retraverser le miroir

 

 

 

Depuis le début de la pandémie, les organisations d’éducation permanente ont été contraintes de s’adapter aux mesures sanitaires avec les moyens du bord. L’enjeu a été et est encore de garder le contact avec les personnes et les groupes auxquels nous nous adressons, de maintenir la dimension collective de nos démarches, alors même que les activités socioculturelles, les rassemblements et la vie sociale ont été mis en suspens. Dans ce contexte d’exception, que reste-t-il de cette dimension collective ? Ce moment « d’arrêt apparent » donne l’occasion aux acteurs impliqués dans l’éducation permanente de s’interroger sur leurs rôles dans la construction de démarches collectives et sur la place qu’elles prennent dans leur travail. On analyse la thématique avec Majo Hansotte, qui intervient dans cet article en repartant de l’éducation populaire pour éclairer les enjeux actuels et futurs de l’éducation permanente, face aux défis accentués par la crise sanitaire?

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses