Analyse - La covid-19, symptôme d’une crise planétaire ?

 

 

 

Le premier confinement du 13 mars 2020 a dévoilé au grand jour la fragilité du monde globalisé dans lequel nous vivons. Afin de mieux saisir ce que revêt cette fragilité à laquelle nous sommes exposé.es, cette analyse s’intéresse à une lutte devenue prioritaire : celle pour le climat, indissociablement liée au système capitaliste qui pilote notre économie. Au départ de la pandémie qui a mis l’entièreté de l’humanité à genoux, nous chercherons à comprendre si cette crise – au départ sanitaire - n’est pas également le signe d’une crise écologique, climatique, voire civilisationnelle ? Nous tenterons de réaliser un tour de l’état du monde, en portant notre attention sur divers enjeux : que dit la crise sanitaire de l’état de notre planète ? En quoi le coronavirus est-il un indicateur de notre rapport au monde ? Par ailleurs, nous nous questionnerons sur la signification de « la société » : qu’est-ce que cela veut dire et en quoi sommes-nous en train de vivre un tournant au niveau de nos valeurs ? Afin de répondre à ces questions, nous nous interrogerons sur la notion de « modernité » pour appréhender les mécanismes qui sous-tendent notre société actuelle. En outre, d’autres questions seront soulevées pour mieux cerner les différents aspects qui façonnent la crise écologique et climatique : les technologies peuvent-elles être envisagées comme une solution ? Quel rôle l’État a-t-il à jouer ? La mondialisation n’oblige-t-elle pas à la création d’un cadre commun pour maintenir la pluralité des mondes, notamment lorsque l’on a conscience de ce que les communautés déjà impactées par le réchauffement climatique subissent ? Toutes ces questions permettront de faire le point sur la situation globale de la planète, sur les politiques internationales et nationales, mais également d’interroger notre espace démocratique à l’aune de la crise du coronavirus : nos démocraties sont- elles en péril ? Enfin, nous conclurons en mettant en exergue les espoirs qui sont permis : quelles sont les espérances pour demain ? La révolution écologique devra- t-elle passer par la violence ou peut-elle s’amorcer via d’autres voies?

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses