Analyse - Monténégro : une route périlleuse vers la démocratie

 

 

 

Les pouvoirs autoritaires sont légion dans les pays de l’ancien bloc de l’Est, et les Balkans ne font pas exception. De Jansa en Slovénie, Borissov en Bulgarie, Dodik en République serbe de Bosnie en passant par Vucic en Serbie et Milo Djukanovic au Monténégro, le plus emblématique de tous. Cependant, le 30 août 2020, les élections législatives ont peut-être signé la fin de 30 ans de pouvoir sans partage de Milo Djukanovic. Le parti du Président, le DPS (Parti démocratique socialiste) n’a pas réussi à garder sa majorité face à une coalition inédite de l’opposition. Celui que certains appellent le plus ancien dictateur du monde ou encore le Loukachenko des Balkans va-t-il rejoindre les livres d’Histoire ou entraîner le déclin des autocraties de la région ?

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses