Analyse - Le développement numérique, une avancée pour tout le monde ?

 

 

 

Le numérique est rentré pleinement dans nos vies au début de ce siècle. Depuis lors, il ne cesse de se développer.Il est omniprésent : applications pour réaliser nos paiements, démarches administratives online, automatisation dans les milieux professionnels (chaîne de montage, diagnostic mécanique…), développement du e-commerce… Là où la course à la numérisation à tout prix a été lancée, il n’est pas toujours aisé de trouver sa place. Nous rencontrons régulièrement, lors de nos animations, des personnes qui se sentent noyées face à la complexité de cette numérisation et face à la pression sociale qu’elle impose. Il faut s’accommoder et toujours suivre le rythme… Et il est évident qu’on ne fera pas marche arrière. Nous le verrons dans notre analyse, le monde politique et économique tendent vers un développement pour tous de ces nouvelles technologies. Ces objectifs sont-ils réalistes et humains ? Aucune alternative n’est réellement envisagée pour les « exclus du digital ». On raccroche aux wagons ou on reste sur le quai !Face à ce rouleau compresseur qu’est le numérique, certain.e.s se sentent plus écrasé.e.s et écarté.e.s que les autres. Il n’est pas rare que les personnes que nous rencontrons lors de nos animations ne possèdent ni téléphone mobile,ni appareils pour accéder à internet. Ils.elles nous partagent souvent leurs désarrois de ne pas savoir suivre : au niveau du matériel et/ou au niveau des compétences. On oublie souvent que vivre avec son temps, implique des pré-requis qui ont un coût économique et social. Il faut posséder l’appareil adéquat, avoir la formation et les compétences requises pour l’utiliser. Sans compter qu’il faut arriver à payer un abonnement mensuel pour accéder au réseau. Dans cet article, nous verrons,entre autres, s’il est possible d’identifier un ou plusieurs profils d’usager.e.s fragilisé.e.s et les conséquences que cela peut avoir sur leur intégration sociale et économique.

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses