Analyse - Méritocratie : la fin de l’illusion ?

 

 

 

La pandémie de COVID-19 a révélé au grand jour l’un des paradoxes de notre société : les professions essentielles au fonctionnement de notre société, celles dont les travailleurs n’ont pas pu se confiner, se trouvent généralement au-bas de l’échelle des salaires. C’est une remise en question de l’idéologie méritocratique selon laquelle notre place dans la société est uniquement déterminée par notre mérite. L’existence de discriminations structurelles était déjà un coup porté à la méritocratie. Qui en reçoit encore un à chaque fois qu’un emploi est pourvu sur d’autres critères que celui de la compétence. Pourtant, des rémunérations indécentes de certains grands patrons, à la chasse aux chômeurs en passant par la vision utilitariste de l’immigration, cette notion de mérite reste centrale dans notre système socio-économique. Dans cette analyse, nous allons tenter de cerner les origines de la méritocratie ainsi que ses forces, ses faiblesses et ses dérives. Nous esquisserons ensuite des pistes qui pourraient permettre de replacer la notion de mérite, qui n’est pas à jeter, à sa juste place.

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses