Analyse - Yémen, un désastre passé sous silence

 

 

 

Depuis quatre ans, le Yémen est le terrain d’une guerre entre une coalition de pays arabes, Arabie Saoudite et Émirats Arabes Unis en tête, et une armée houthie. L’objectif de la coalition, dont l’intervention est couverte par une résolution des Nations-Unies, est de rétablir le gouvernement yéménite officiel chassé par les insurgés issus des provinces du pays à majorité zaïdistes, un courant religieux appartenant au chiisme. Il n’en faut pas plus pour voir dans ce conflit une guerre par procuration entre les deux grands rivaux régionaux que sont l’Arabie Saoudite sunnite et l’Iran chiite. Cette grille d’analyse s’avère pourtant trop limitée. Si dans cette analyse, nous expliquons pourquoi, nous voulons surtout nous concentrer sur les raisons pour lesquelles cette guerre n’est pas plus présente dans les médias. Les seules fois où cette sale guerre apparaît dans l’actualité sont lorsque les ventes d’armes occidentales, et notamment belges, à l’Arabie Saoudite sont remises en question. Ceci explique-t-il cela ?

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses