Analyse - Lutte contre la pauvreté: le microcrédit, solution ou problème

 

 

 

Au début de ce siècle, le microcrédit faisait figure d’outil idéal dans la lutte contre la pauvreté et les programmes d’aide au développement. Les Nations Unies déclaraient 2005, année du microcrédit et l’année suivante, l’économiste bangladeshi Muhammad Yunus, fondateur de la Grameen Bank, institution emblématique du microcrédit, devenait prix Nobel de la Paix. Depuis, la microfinance n’a cessé de se développer et même les plus importantes institutions bancaires s’y sont intéressées. Par contre, les limites et dangers de cette activité sont également mieux perçus, notamment grâce au travail sur la question d’une organisation comme le Comité pour l’Annulation des Dettes Illégitimes (CADTM) que nous avons utilisé pour cette analyse. Au point de se demander si le microcrédit est, finalement, une réelle solution pour lutter contre la pauvreté. Explications.

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses