Analyse - Le populisme selon Trump, un danger pour les droits de l'homme

 

 

 

Si les spécialistes discutent encore de la teneur exacte de ce qu’est le populisme, l’année et demie que vient de passer Trump à la présidence permet de déterminer quelles sont les grandes lignes de son projet politique. Et d’analyser en quoi il constitue un danger pour les droits de l’homme. Une menace d’autant plus grande que, désormais, les partis et mouvements populistes actifs dans les démocraties parlementaires européennes ont un modèle auquel se référer.

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses