Analyse - Le Royaume-Uni, un Eldorado pour les migrants ? Autopsie du « British dream »

 

 

 

Le long des côtes de la mer du Nord, il y a eu le camp de Sangatte au début du siècle, puis la « Jungle de Calais » jusqu’à son démantèlement à la fin de l’année 2016. Chez nous, à Bruxelles, il y a le campement du parc Maximilien et, depuis de nombreuses années, les buissons des aires de parking le long des autoroutes qui mènent à la mer. Tous ces endroits ont un point commun : ils sont des points de transit pour les migrants désirant tenter la traversée vers le Royaume-Uni. Le territoire britannique fait figure d’obsession pour certains de ces exilés. C’est là qu’ils veulent mettre fin à leur long périple et pas ailleurs. Comment expliquer ce « British dream » ? Est-il bâti sur des réalités ou est-ce un mythe ? Nous avons tenté un petit exercice de vérification des faits.

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses