Analyse - L’Afrique et les OGM : le cas du coton Bt au Burkina-Faso

 

 

 

Après neuf ans de culture de coton génétiquement modifié, le Burkina- Faso a décidé d’arrêter l’expérience et de revenir à une production 100% sans OGM en 2018. Cela ressemble à un échec pour Monsanto Company, la célèbre multinationale, qui avait fait de son implantation dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, une vitrine destinée à convaincre d’autres pays africains d’adopter les biotechnologies agricoles. L’Afrique et ses immenses surfaces cultivables non-exploitées fait, en effet, figure d’Eldorado pour les géants de l’agro-industrie. Les OGM sont-ils la solution aux problèmes de malnutrition et de pauvreté du continent africain, comme certains lobbies tentent de le faire croire ? La réponse à cette question n’est pas forcément positive.

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses