Analyse - Fraude fiscale cautionnée dans un contexte d'austérité

 

 

 

Sommes-nous tous égaux face aux lois au sein d’un système démocratique ? En théorie, la réponse est évidemment affirmative, en respectant ainsi l’adage « un homme, une voix ». Cependant, en pratique, dans un monde de plus en plus globalisé dicté par la libéralisation du marché, nous pourrions dire que nous ne sommes pas tous sur le même pied d’égalité, surtout en matière de fiscalité et d’imposition. En effet, dans certains cas, il semblerait que l’adage « un dollar, une voix » soit d’application, octroyant ainsi un pouvoir non négligeable aux plus riches, pouvant alors éditer leurs propres lois grâce à leurs influences et à de complexes montages juridico-financiers.

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses