Analyse - L'externalisation de la politique migratoire de l'UE

 

 

 

L’Europe développe un processus d’externalisation de gestion et de contrôle des migrants dans les pays périphériques et bien plus loin. L’objectif est clair : empêcher les migrants d’entrer dans le territoire européen et, le cas échéant, permettre leur renvoi dans le pays d’origine. En délocalisant la gestion des demandeurs d’asile, elle prône la fermeture des frontières et développe une stratégie de dissuasion. Sous couvert de la lutte contre les passeurs et contre le terrorisme, l’Union européenne institutionnalise une pratique qui viole les Droits de l’homme. L’accord qu’elle a conclu avec la Turquie constitue un exemple de cette violation.

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses