Analyse - Des emplois plus flexibles, tout le monde y gagne?

 

 

 

En Belgique, comme en France, les organisations de travailleurs, et de larges pans de la société civile, protestent contre les réformes du travail prévues par les gouvernements. Celles-ci ont un objectif commun : augmenter la flexibilité des travailleurs pour permettre un travail sur mesure. Les travailleurs y gagneraient des possibilités de mieux aménager leur temps de travail, leurs congés ou leur fin de carrière. Une organisation qui se rapproche de celle des mini-jobs allemands et « zero hour contract » anglais. Et qui existe déjà dans l’Horeca belge sous l’appellation « flexi-jobs ». Cette nouvelle manière de considérer le travail est-elle un bien ou un mal ?

Lire l'analyse

Réagissez sur notre forum

Retour au sommaire des analyses